Rencontre internationale des voitures ecologiques 2021, Rencontres Internationales des Véhicules Ecologiques : que retenir de l’édition 2017 ?


rencontre internationale des voitures ecologiques 2021

Photo Corentin Migoule Corentin Migoule Envoyer un courriel 1 mai Dernière mise à jour: 1 mai 0 2 3 minutes de lecture Vincent Beltoise a été lauréat du concours Alès Audace en pour son projet naissant de fabrication de Caterham électrique. Pilote aguerri en championnat R et en Porsche Carrera cup, le trentenaire est aussi ingénieur en génie mécanique après de brillantes études à l'Institut national des sciences appliquées INSA de Lyon.

Sa participation au trophée Andros électrique à six reprises assortie à un goût exacerbé pour le défi n'y sont pas étrangers.

rencontre internationale des voitures ecologiques 2021

C'était une idée que j'avais et ça m'embêtait que personne d'autre ne le fasse. Alors je me suis lancé en me disant que ça n'avait pas l'air si compliqué", justifie simplement l'Alésien.

rencontre internationale des voitures ecologiques 2021

Légèreté et maniabilité Lauréat du concours économique Alès Audace enpuis subventionné à hauteur de 75 euros par la région Occitanie, Vincent Beltoise ne pouvait plus se cacher. Alors pendant deux ans, souvent seul, le jeune homme a ferraillé pour livrer un premier prototype de bombinette électrique auquel il apporte encore quelques retouches à l'issue de séances de roulage.

Rencontre internationale des voitures ecologiques 2021 projet "purement personnel", promet-il, rencontre internationale des voitures ecologiques 2021 si des "prestataires extérieurs" ont été sollicités pour la construction du moteur et l'assemblage des batteries.

rencontre internationale des voitures ecologiques 2021

Outre une légèreté relative, le pilotage facilité par l'absence de boite de vitesses est à mettre au crédit de la Caterham électrique. Donc c'est parfaitement adapté à un pilote débutant", prévient celui qui, en plus du championnat Caterham, organise des stages de pilotage. Enfin, le bruit émis par le moteur, ou plutôt son absence, constitue un autre véritable atout : "Ça nous permet d'utiliser les circuits à des heures où personne d'autre n'a le droit de rouler.

Le prince Albert premier usager?

Economie Alès : l'Agglo se projette dans la création d'un système de production et distribution d'hydrogène vert Alès et son agglo ont été retenus avec 21 autres projets d'écosystèmes territoriaux en hydrogène. Une étape majeure afin de soutenir la transition climatique.

Parce qu'il ne comptait pas s'arrêter au stade du prototypage, Vincent Beltoise promet l'arrivée prochaine sur le marché d'une "pré-série", la version finie qui sera vendue au prix de 70 euros hors taxes. Et d'ajouter : "Si ça donne des idées à d'autres de monter eux aussi des écoles de pilotage, pourquoi pas imaginer un championnat dès Le prince Albert II de Monaco devrait être de la partie et Vincent Beltoise se verrait bien l'embarquer à bord de l'engin : "Je vais lui proposer de l'essayer, ça peut faire une belle séquence.