Site de rencontre pour kinshasa


Ce nom devint officiel après l'indépendance du pays, enremplaçant celui de « Léopoldville » qui fut donné en par l'explorateur Henry Morton Stanley en l'honneur du roi des Belges Léopold II au service duquel il se trouvait [3].

En face, sur la rive droite du fleuve Congo, se trouve Brazzavillecapitale de la République du Congo.

site de rencontre pour kinshasa

Pour bien différencier les deux pays ayant « Congo » dans leurs noms, on appelle parfois la république démocratique du Congo « Congo-Kinshasa » et la république du Congo « Congo-Brazzaville ».

Kinshasa forme une entité administrative à statut particulier, c'est le centre administratif, économique et culturel de la république démocratique du Congo. Elle s'étend sur plus de 30 km de l'est à l'ouest et sur plus de 15 km du nord au sud. Ses habitants sont appelés les Kinois. La population de Kinshasa contient des représentants de la majorité des ethnies du Congo [4].

Histoire[ modifier modifier le code ] Village de teke de Kinshasa vers Sont notamment déjà identifiés KintamboLembaKallina et le village de Kinshasa.

On remarque également le village de Kindolo voir aéroport de Ndolo et le Mont Manguele désormais Mont Mangengenge au sud. L'Afrique centrale possède des traces d'occupations humaine remontant au premier millénaire avant notre ère.

  • Cette libration ne se fera que par les filles et fils de la RDC Fille russe rencontre, el mektoube site de rencontre, site rencontre gratuit 29, site de rencontre a kinshasa, site de rencontre franais totalement gratuit Comparez Meilleurs Sites Ecole franaise Kinshasa, Rp.
  • Kinshasa — Wikipédia
  • Site de rencontre gratuit, rencontre congo-kinshasa et chat gratuit
  • Cherche homme emirates
  • La rubrique ci-dessous mentionne les indications essentielles.
  • Dating site Congo Democratic Republic
  • Site de rencontre RDC Congo Kinshasa - % gratuit
  • Site de rencontre amoureuse congo brazzaville – Alice and Ann

De nombreux sites anciens d'occupation ont ainsi été identifiés autour du pool Malebomais la plupart des fouilles sont anciennes et non coordonnées, ce qui pose des problèmes de stratigraphie [5]. Les siècles précédant la colonisation voient des peuples bantous s'installer dans la région du moyen et bas Congo, précédemment exclusivement occupée par les Pygmées.

Différentes tribus et peuples composent la nouvelle population. Au niveau du pool Malebo, les Tio ou Téké peuplent la rive droite nord du fleuve et des peuples assimilés aux Téké Humbu et Mfinu peuplent la rive gauche sud.

Recontre des femmes mariées

La région voit la traite d'esclaves et le commerce d'ivoire enrichir le peuple téké, alors érigé en royaume. Des légumes des Amériques sont aussi introduits à l'intérieur du continent grâce au commerce et les esclaves le plus souvent des vaincus dans différents conflits partent vers Loangol'embouchure du fleuve et au Sud du site de rencontre pour kinshasa du Kongo.

Les Bobangisparfois appelés Bangala gens du fleuveoccupaient la majeure partie du commerce avec la région équatoriale en naviguant le fleuve et ses rivières jusqu'aux villages tékés du Pool. Au cours des XVIIIe et XIXe siècles, des pêcheurs et surtout des commerçants tékés venus du nord installent des marchés et des villages au sud du Pool Malebo et sur le plateau qu'on nommera plus tard le plateau des Batéké. Ces villages sont des colonies car les Tékés se limitent à la pêche et au commerce.

Les tribus de la région, Humbu et Mfinu, étaient considérées comme les propriétaires de ce côté du fleuve.

Rencontre Kinshasa

Au fil du temps, les colons tékés poussent la population locale plus loin des rives, vers l'intérieur des collines. Les principaux villages tékés de la rive sud étaient Nsasa avec près de 5 habitants, Ntambo avec moins de 3 habitants. Lembaparmi une multitude de petits villages humbus, était la capitale marchande et politique des Humbusavec environ habitants.

Les marchés du fleuve voyaient des caravanes d'esclaves porteurs d'huile, d'amandes, de palme, d'arachides, de sésame et d'ivoire aller et venir [6].

Rencontre congo-kinshasa

Colonisation européenne[ modifier modifier le code ] Henry Morton Stanley. Henry Morton Stanley atteint pour la première fois le site de la ville au niveau de Ntambo le 12 mars lors de sa traversée d'est en ouest du continent africain. Le site spacieux et facile à défendre était déjà peuplé de 66 villages antérieurs à Stanley avec une population totale estimée à 30 habitants [9].

Stanley fonda aussi une autre station, celle-ci près du hameau de Kinshasa nshasa signifiant « sel »avec l'accord du chef Ntsuvila.

Rencontre femme Kinshasa

Son importance économique en fut accrue et pourtant, enon y dénombrait à peine 10 habitants. Capitale rencontre femme vosges gratuit modifier modifier le code ] Carte du centre de Kinshasa, Enla ville hérita de la fonction de centre administratif assumée jusque-là par Bomapar la mise en application de l'arrêté royal du 1er juillet [11]. La ville était auparavant un « district urbain ». À cette époque, Léopoldville est site de rencontre pour kinshasa aux communes de Kintambo et de la Gombe actuelle développées autour de la Baie de Ngaliema.

Ensuite apparurent les communes de Kinshasa, de Barumbu et de Lingwala. Dans les annéescelles-ci accueillent la majorité des logements pour les employés de la Chanicla Filstisaf et l' Utex Africa. Léopoldville ne devint juridiquement une ville que le 25 juin avec 5 hectares et 53 habitants. Par la même occasion, elle devient capitale de la colonie, chef-lieu de la province du Congo-Kasaï et du district du Moyen-Congo.

La rencontres quinquas de la ville s'amplifie en avec la fin du travail forcé, qui permet aux populations noires d'augmenter. Arrivent alors de nombreux paysans de la campagne, à la recherche d'un emploi, et s'entassant dans les cases de la zone indigène. La site de rencontre pour kinshasa commence alors à se peupler majoritairement de Bakongo.

Dans les annéesles cités planifiées de Lemba, Matete, et une partie de Ndjili furent aménagées pour loger les employés de la zone industrielle de Limete. Enla ville ouvre la première université de la colonie, l' Université Lovanium.

Les zones annexes de Ndjili et Matete sont plus tard ajoutées. Avec les émeutes de janvierl'indépendance politique se profile, les élections municipales, parlementaires ou présidentielle donnent lieu à des tensions ethniques qui nécessitent l'intervention de la force publique. Les Bakongos remportent néanmoins les élections municipales.

Le MNC Lumumba remporte site de rencontre pour kinshasa élections parlementaires députés et sénateurs. Patrice Lumumba, Premier ministre, proposa à Joseph Kasa-Vubude l' Abakola présidence de la République, poste essentiellement honorifique.

Par souci d'unité nationale, celui-ci accepta.

site de rencontre pour kinshasa

La guerre civile qui suivit l'indépendance en renforça l'immigration des Balubas. Avec la prise de pouvoir du maréchal Mobutuen le lingala devient la langue régionale enseignée à côté du français. La ville change officiellement de nom ende Léopoldville à Kinshasa. Enelle est dotée du statut de région au même titre que les autres régions du pays et le nombre site de rencontre pour kinshasa communes passe à La loi du 5 janvier en fit la huitième Région de la République le Kivu a été scindé depuisavec la création des nouveaux organes administratifs.

Article détaillé : Histoire urbaine de Kinshasa.

site de rencontre pour kinshasa

L' histoire urbaine de Kinshasa décrit l' histoire de la genèse de Kinshasa, et la manière dont elle s'est urbanisée. Cette urbanisation qui s'est réalisée en deux temps. Le premier correspond à l'époque coloniale, quand la ville a bénéficié d'un plan urbain bien élaboré, et le deuxième, à la période post-coloniale, période à laquelle la ville se développe de façon anarchique, sans plan d'urbanisme.

C'est même la période de l' urbanisme spontané. Croissance urbaine et « maux africains »[ modifier modifier le code ] Évolution de la population de Kinshasa Année.